ADIEU BELLE EGLISE

Publié le 7 Février 2013

Voilà c'est fini, la réunion de conseil municipal a eu lieu hier soir, le verdict auquel on s'attendait est tombé:DEMOLITION TOTALE: link  ( journal d'Abbeville )  et  link  ( courrier picard).

Ce midi reportage TF1

67973 163069580506900 94644569 n

 

Le collectif Saint Jacques, créé depuis maintenant trois ans, a tout tenté pour éviter d'en arriver là malgré les cassandres. Que se soit des rendez-vous dans tous les organismes concernés,les médias, journaux même au plus haut du gouvernement français. Tous étaient depuis 3 ans au courant  .Le collectif a dénoncé les danger à venir si l'église n'était pas restaurée Sans résultats.Pas de restaurations malgré les belles paroles Même les autorités religieuses n'ont rien dit sauf  hier où elles étaient désolées.

Pourquoi, à l'heure d'aujourd'hui, au 21ème siècle refuse t -on de sauver une église ? Dans une France qui se dit judéo-chrétienne on laisse mourir nos églises dans des conditions aussi épouvantables que l'église Saint Jacques. Où sont les défensurs de la religion?La démolition de cette église c'est quelque part un gros coup donné aussi à la religion catholique.

Pour des idéaux politiques?C'est grave

Pour des soucis financiers on sait qu'il y a possibilité si l'on avait voulu en temps voulu s'y interessé Encore le faut-il! Le temps passant cela devient trop tard

Il y a des églises qui sont détruites dans l'indifférence.Pourquoi?  Imaginons un instant que l'on touche à des bâtiments religieux d'autres religions , même de loin, on aurait tous les politiques qui réagiraient mais pas pour Saint Jacques, église martyre, mutilée.Ce que la seconde guerre n'a pas détruit l'homme l'a fait.

Cette église restaurée pouvait offrir d'autres possibilités que la religion vue son ampleur  mais elle n'intéressait personne hors les amoureux du patrimoine.

 

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #ARTICLES JOURNAUX

Repost 0
Commenter cet article

Guy Faure 09/02/2013 09:22


C'est bien triste, bien sûr, mais ce n'est malheureusement qu'un début. Combien de petites communes ont les moyens d'entretenir leur patrimoine cultuel. A l'avenir, très probalement les exemples
vont se multiplier. Déja, autour de moi, j'entends des voix d'élus qui ne savent plus comment réagir à la dégradation de leur église. Il n'ya qu'à parcourir noS campagnes pour se rendre compte du
problème. Il n'est pas rare de voir içi ou là des barrières de protection s'élever pour protéger les abords. Les élus sont démunis devant l'ampleur des coûts de réhabilitation.

collectif Saint Jacques 09/02/2013 11:03



peut-être oui mais la plupart de nos éfglises sont anciennes donc reconnues MH et là ily a des subventions, les maires doivent réfléchir à toutes les possibilités et ne pas prendre des solutions
de facilité du genre "y a pas d'argent"  Comme je l'ai bien des fois sur ce blog il y a des opprtunités maintenant acceptable pour les habitants des villes ou village.Nous ne sommesplus en
1900 où la religion ordonnait qu'une église ne serve qu'au culte Les autres pays y arrivent pourquoi pas chez nous en France Quand toutes nos églises auront disparues du paysage que nous restera
t-il ? Il y a matière a reflexionIl y aussi en France des maires qui sauvent leur patrimoine grâce à la modernité Nos enfants ,arrières petits enfants nous reprocheront de n'avoir rien fait mais
il sera alors trop tard Bonne journée Guy Cordialement



Garry 08/02/2013 21:13


Lorsque j'ai appris cette nouvelle surréaliste, je me suis rendu sur les lieux avec mon trépied et mon appareil photo. J'ai pu discuter avec beaucoup de riverains consternés. N'étant pas du coin,
j'ai un peu de mal à visualiser les multiples causes et les évènements qui ont mené à un tel drame. On m'a parlé de cours d'eau souterrain, de conseils municipaux successifs incompétents, de
monument non classé etc... Difficile de se faire une idée. Mais s'il y a des personnes qui sont responsables de près ou de loin à un tel saccage de patrimoine, il faudra veiller que ces personnes
s'écroulent elles aussi à leur tour. C'est un scandale qu'il faut faire connaître partout car le patrimoine en danger, c'est pas seulement à Abbeville. J'adresse tout mon respect aux personnes
qui se sont battu pour leur patrimoine et leur quartier.

collectif Saint Jacques 09/02/2013 10:54



non le patrimoine en danger n'est pas seulement à Abbeville, mais ici c'est un crève-coeur, la laisser dépérir pour mieux l'abattre sans écouter personne c'est terribleC'est une lente agonie
voulue ,cette église de par son ampleur pouvait servir à bien des opportunités aujourd'hui c'est moins choquant qu'il y a 50 ans et cela permet de garder un patrimoine celui ci était remarquable
Nous n'avons pas été entendus, le sort de cette église était scellé depuis bien des années maintenant de la façon dont elle est traitée nousle confirme .Merci d'être venu sur ce blog 
J'espère que les abbevillois s'en souviendront en 2014 Cordialement



escargotine 08/02/2013 20:24


Je suis vraiment écoeurée !!!!!!!


 

escargotine 08/02/2013 20:14


un vrai désastre - 


bises fleuries du soir

collectif Saint Jacques 08/02/2013 20:20



pire une catastrophe ,et le mot est encore faible Bonne soirée escargotine



Lorenz Eric 08/02/2013 18:10


Destruction d’une œuvre d’art


Et il paraît nettement utopique de restaurer le concept de beauté dans une société qui ne croit plus ni à l'universel, ni à la vérité, ni au classicisme Non seulement l'œuvre survit à l'artiste,
mais elle survit à la société qui l'a produite.

collectif Saint Jacques 08/02/2013 20:18



vous avez raison l'église est une oeuvre d'art et l'homme ne sait plus, il devient aveugle et sourd à la beauté que ce soit d'un tableau,d'un architecture ou d'une photo et franchement la
muniipalité n'a pa vu en l'église une autre opportunité pour elle alors puisqu'elle ne sert pas ..... Bonne soirée Cordialement