CARTE POSTALE

Publié le 17 Octobre 2010

carte postale colorisée?

derrière l'église Saint Jacques on aperçoit 

l'église Saint Vulfran, l'entrée de la rue Ledien

Date  inconnue

 

eglise collection personnelle


 

merci de votre visite

 

 

Image du Blog edenlove.centerblog.net

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #HISTOIRE DE L'EGLISE ST JACQUES ET DE SON QUARTIER

Repost 0
Commenter cet article

Jean DUCROS 18/10/2010 19:00



A propos des cartes postales anciennes de l'église Saint-Jacques d'Abbeville, la vue du buffet d'orgues est très intéressante car elle fait voir le souci que l'on a eu de réaliser un instrument
qui soit en complète harmonie avec l'architecture néo-gothique de l'église. Quand on connaît le soin que Victor Delefortrie portait à l'harmonie architecturale intérieure et extérieure de
l'édifice, jusqu'à donner des dessins pour la chaire et pour un confessionnal, on aurait tendance à lui lui attribuer aussi l'architecture du buffet d'orgues. Le nom du menuisier qui a fourni les
éléments en bois serait aussi très utile pour mettre en valeur l'artisanat de la seconde moitié du XIXe siècle. Si c'était quelqu'un d'Abbeville, ... encore mieux !


Il serait utile pour la défense de tout ce qui est l'intérieur de l'église de connaître aussi le nom du facteur d'orgues. Il a dû construire et fournir un instrument défini par un cahier des
charges précis. Sans doute, ne lui avait-on pas passé la commande d'un instrument très complexe, ne serait-ce que pour des raisons de budget. A la vue, ce ne sont pas des orgues très monumentaux.
Cependant, il me paraît probable que, lors de la consécration de l'église, la presse picarde ait indiqué le nom de leur fournisseur et, peut-être même, celui de l'organiste qui les tenait au jour
de la cérémonie. Est-ce que les archives diocésaines d'Amiens ne seraient pas en mesure de fournir des informations ?


Autre possibilité d'avoir des informations historiques : n'aurait-on pas marqué le changement de siècle à la fin de 1899, ou au jour de l'An 1900, par une cérémonie religieuse à Saint-Jacques. Si
tel était le cas, il serait bien surprenant que la presse n'en ait pas parlé... d'où possibilité de renseignements complémentaires. Et puis, la fin de la Première Guerre mondiale en 1918 a très
probablement donné lieu soit à un Te Deum, soit à une autre sorte de cérémonie d'actions de grâce, voire dans les mêmes dates, à une messe pour les victimes du conflit - et Dieu sait s'il y en a
eu dans la Somme ! Cela donnerait des informations mémorables de la place de Saint-Jacques dans la vie de la cité d'Abbeville.


Une réédition de la carte postale des orgues de Saint-Jacques, portant mention du constructeur de l'instrument et des circonstances où il résonna pour des événements importants vous permettrait
de répandre votre appel à sauver cette église. Les droits de reproduction de la carte postale doivent maintenant être périmés ; une telle édition pourrait non seulement renforcer votre audience
mais, peut-être, vous aider à récolter des fonds dans tout le département et même plus à l'extérieur.



Jean DUCROS 18/10/2010 09:56



Il est possible que cette carte reproduise une photographie des années 1950 (c. 1955 ?), après les reconstructions des immeubles démolis lors de la Seconde Guerre mondiale. Il serait utile pour
situer la date de savoir à partir de quand des permis de construire ont été délivrés pour la zone non bâtie qui apparaît au loin, derrière et au-dessus de l'église.



collectif Saint Jacques 18/10/2010 14:02



j'aime bien les cartes postales elles nous font voir l'évolution Dommage qu'elles ne soient pas datéesIci elle semble colorisée ou de mauvaise qualité Merci de toutes les expications au sujet des
statues( j'en apprends beaucoup)  et toutes très intressantes Bonne journée à vous