DEMOLITION DE L'EGLISE: sera annoncée le 16 décembre 2010

Publié le 6 Décembre 2010

Ainsi le maire continue au delà de sa logique irrationnelle dans la démagogie.

collectif Saint Jacques

 

aticle courrier picard 6 décembre 2010

 

 

détail article 6 décembre 2010-copie-1

 

Pauvre monsieur qui ne dort plus lorsqu'il y a du vent, mais il oublie de dire que depuis l'élection du maire  rien n'a été fait sur cette église, qu"elle a été abandonnée totalement.Il pleut des pierres ,tout est bon pour dire il faut détruireSi vraiment  l'église était dangeureuse il y a longtemps que la municipalité aurait agit, on voit bien qu'il y a une réelle volonté à détruire un édifice religieux. Les pierres vont être vendues cela -t-il été dit aux habitants? Que savent-il de tout ce qui est prévu après la destruction?Que la piscine si belle sera t-elle va plomber Abbeville prendant des années et que les habitants vont payer. Là il y a des millions d'euros pour la piscine et pas un centime pour l'église.Une piscine pour la mort d'une église.

 

 

merci de votre visite

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #ARTICLES JOURNAUX

Repost 0
Commenter cet article

Jean DUCROS 09/12/2010 19:17



Il est tout à fait de votre droit de penser cela. Mais, j'aimerais savoir si vous raisonneriez de même s'il s'agissait d'un temple égyptien, d'une antique loge maçonnique, d'un musée ou d'un
théâtre construit à la même date que Saint-Jacques d'Abbeville. Le travail de l'architecte, des maçons, des sculpteurs, du facteur d'orgues, des verriers sont des témoignages du travail et des
sentiments d'une population courageuse. Des gens crédules, peut-être, mais grâce auxquels la France paraît toujours un pays de gens forts et dignes.
N'est-ce pas aller un peu vite en réflexion de trouver aberrant ce qui est représentatif d'une époque dont nous sommes issus - qu'on le veuille ou non. Pourquoi conserver Versailles quand on
déteste la monarchie, pourquoi dépenser des millions pour sauvegarder la grotte de Lascaux si l'on méprise les témoignages du passé, pourquoi être choqué du vandalisme dans les cimetières si l'on
n'a pas de respect pour tant de braves gens qui ont contribué - à leur façon dont il faut se garder de juger en se considérant meilleurs ou plus malins qu'eux -, de braves gens qui ont contribué
à ce que ce pays vive et soit admiré tantôt pour une raison, tantôt pour une autre, pour sa diversité admirable ?



Arina 09/12/2010 18:41



Je ne vois pas pourquoi c es églises vident devraient être sauvées à tout prix. Étant athée, je trouve aberrant que les collectivités doivent entretenir des édifices bâties autour d'une fable :
le christianisme. Sa démolition ne me dérange donc pas, bien au contraire : la démolition d'une église est le reflet d'une société rationnelle, où le surnaturel, la superstition  et
l'obscurantisme religieux n'ont pas leur place.



collectif Saint Jacques 10/12/2010 11:41



chacun à le droit de penser différemment, dans le cas de l'église Saint Jacques nous nous y voyons une architecture magnifique, un passé, un patrimoine riche  que nos ancêtres ont construit,
nous ont légué ,leur savoir faire aussi ,nous ne voyons pas seulement que des pierres ou un culte religieux .



Jean DUCROS 07/12/2010 09:05



Il ne sert à rien, me semble-t-il, de déplorer entre nous une situation navrante. Seule une action efficace est de mise.


Je suis surpris que vous m'indiquiez qu'il n'y a aucun contact entre le maire et le collectif. J'étais sincèrement persuadé d'avoir vu sur une des pages du blog qu'un examen des dégâts en juillet
avait réuni le maire d'Abbeville et un des membres de votre collectif. Le nom même de ce monsieur figurait sur le blog, si ma mémoire ne me trompe pas, ainsi que les images de la plateforme qui
les avait élevés jusqu'au point d'observation.


Ne perdez pas votre temps à récapituler les erreurs que vous relevez dans la gestion de la ville. Ce n'est pas à mêler à l'avenir de l'église Saint-Jacques. Vous avez des points précis sur
lesquels vous pouvez insister par des moyens légaux. Par pitié ne perdez pas de temps !



stef 06/12/2010 20:26



bonsoir,et oui pauvre monsieur qui ne dort plus,en tout cas nous on dort tres bien dans le quartier,vent ou pas!faut arreter les betises,les mensonges,depuis le debut le maire a décidé de la
detruire!s'il n'y avait que la piscine comme construction inutile (qui avec ses tarifs trop chers pour les abbevillois ne sera jamais rentabilisée),mais combien de depenses inutiles faites par la
mairie?quand je reçois tous les mois abbeville mag je fais des bons de 10m en voyant ce gaspillage.le maire peut se vanter de detruire notre patrimoine (sucrerie,eglise et apres que nous prepare
t il?),de laisser le plus beau quartier de la ville s'autodetruire (eglise,voiries,mauvaises herbes),une dame maintenant trop agée pour le faire entretenait les massifs de fleurs (achetait et
arrosait à ses frais) et arrachait les mauvaises herbes de l'eglise car la mairie ne s'en occupait pas!cet abandon ne date pas d'aujourd'hui.c'est vraiment honteux!enfin depuis plus de 18 mois
que l'eglise doit nous tomber sur la tete on attend toujours!qui aurait cru qu'un maire aurait achevé le travail de destruction de la ville commencé pendant la seconde guerre mondiale?il y a des
rumeurs qui circulent ici : des promoteurs seraient dejà depuis un moment sur le terrain de l'eglise,et des voisins me parlent de beaucoup de gens en costume qui viennent voir l'eglise.il y a
surement encore une histoire d'argent là dessous!je suis ecoeurée et degoutée que tant de gens aient voté pour un homme qui assassine notre histoire!



Jean DUCROS 06/12/2010 19:32



Il faudrait d'urgence s'informer du coût de la démolition de cette église, car il est facile de dire que l'on va la démolir, mais cela ne se fait pas d'un coup de baguette magique et sans crédits. Quant à l'architecte qui a très justement fait valoir qu'il était inquiet au point de ne pas en dormir ; il voudra bien faire connaître au
public les mises en garde qu'il n'a pas manqué de faire parvenir à la mairie, depuis la fermeture de Saint-Jacques.


Si j'étais un des élus de la ville d'Abbeville, je demanderais au maire de présenter un dossier financier réaliste des différentes solutions envisageables et je n'aurais pas peur d'une telle
procédure ouverte. Comment et de quel droit la municipalité a-t-elle laissé se dégrader un bien communal sans prendre d'autres mesures que la fermeture de l'édifice et la mise en place de
quelques barrières autour du monument.


Quant au représentant de votre collectif qui - avant le début des intempéries de l'automne - a eu accès en compagnie du maire à la plateforme d'observation, il a, je suppose, préconisé des
mesures de protection pour éviter que la mauvaise saison aggrave l'état de la toiture, de la charpente et des intérieurs du monument. Il faudrait rendre publiques ses observations.


Ce n'est pas le tout d'avoir fait une démarche tardive auprès de la DRAC, en sachant très bien que celle-ci n'était pas en mesure d'accorder de subvention. La situation administrative de l'église
étant ce qu'elle est, on savait d'avance ce que cette direction était en mesure d'apporter au plan financier. Elle a cependant offert par lettre, à l'été dernier, de contribuer par une
participation d'expertise. La moindre des choses était de lui répondre et de demander en quelle façon cela pourait servir à sauver l'église et s'il serait possible d'obtenir en urgence une inscription de l'église Saint-Jacques à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Par ailleurs, le Conseil général de la Somme
a-t-il été saisi ? Les Conseils généraux peuvent en effet aider à mettre hors d'eau des édifices publics. Or, l'église est un édifice public, indépendamment de toute utilisation pour le culte. Si
c'était un gymnase, la population d'Abbeville n'aurait pas manqué de se plaindre - à juste droit - de l'incurie qui l'aurait maintenu si longtemps sans travaux de remise en état. La mairie
d'Abbeville a probablement tenté une démarche dans cette direction ; pour quelle raison celle-ci aurait-elle été repoussée ? A-t-on agi pour la même cause auprès du Conseil régional ?


Il y a aussi des associations qui auraient pu avancer l'argent de travaux de protection immédiats ; encore aurait-il fallu que votre Collectif les informent, et, faute de l'avoir fait, qu'il ne
tarde pas à entreprendre une démarche pour que la mairie soit mise en demeure de les accepter ou de les refuser. En ce dernier cas, il faudrait bien qu'elle s'en justifie.


.



collectif Saint Jacques 06/12/2010 21:42



bonjour M.Ducros , le collectif n'exsiste que depuis mars 2010 et le maire refuse tout contact avec le collectif Depuis que le maire actuel est en poste il n'a fait aucune restauration,ni travaux
sur l'église.Dans l'article de ce jour sur le site du courrier picard il y a une personne qui parle de l'église, de son quartier .Je dirai qu'en plus de l'église c'est le quartier en entier qui
est abandonné C'est facile dans un journal de dire  du mal del'église, ce monsieur à certainement ses raisons encore faut-il qu'il dise la vérité. Depuis le début il veut la démolition ,
peut-être trouve t-il que cel ne va pas assez vite? De plus c'est casiment le même journaliste qui fait les articles sur la mairie et les certains elus Peut-être vois-je trop loin   Bonne
soirée à vous