DES PHOTOS QUI FONT MAL

Publié le 7 Mars 2013

 

photo de ce jour 7 mars 2013 au matin on y voit des gravats dans les abats sons qui sont cassés à la tronçonneuse Aïe Aïe Aïe  la cloche Jacqueline Dans quel état va -t-elle être? et l'orgue?Dans cette destruction rien n'est respecté

 


 

ci dessous photo du 6 mars 2013

LE 6 3 2013

merci Marjorie

 


Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #DEMOLITION

Repost 0
Commenter cet article

Garry 08/03/2013 15:02


La dernière phrase de l'article est amusante... Il a pas digéré les photos ^^ En tout cas, pas besoin d'entrer physiquement dans l'église pour prendre les photos qui dérangent tant, si l'entrée
d'un cinecopter dans l'église dérange, môsieur le maire ne pourra plus se camoufler derrière le pretexte de la sécurité. Bonne fin de journée !

collectif Saint Jacques 09/03/2013 08:36



bonjour Garry le sécurité n'y est pas assurée (ce ne doit pas être la priorité) puisqu'il y a des vols Bon week end à vous



Garry 08/03/2013 10:06


Non mais c'est certain qu'il n'y a pas de médias indépendants idéologiquement en Picardie et ça c'est dommage. Soit ils sont inutiles en survolant les sujets pour faire du texte, soit ils
militent pour leur compte. On a bien compris qu'il s'agissait là d'un acharnement idéologique. Mais quoiqu'il en soit, c'est indigne de soumettre une population à un petit règlement de compte
personnel, juste pour exorciser le mal être engendré par des moeurs et un mode de vie mal assumé. C'est minable de la part du pouvoir. Je crois que d'autre part, il faut demander aux Abbevillois
de faire une demande de résiliation de leur abonnement au journaux locaux par mail ou courrier et signaler qu'il ne sera pas renouvelé, de manière à protester contre leur laxisme et leur
complicité par leur choix du silence.

collectif Saint Jacques 08/03/2013 11:25



bonjour Garry,voici un article de ce jour :http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Picardie-Maritime/Le-clocher-en-attendant-l-orgue  on a vite compris  Les
journalistes ne sont pas neutres sur le sujet Saint Jacques mais de là à ce que les gens retirent leur abonnement  je ne sais pas en tous cas moi je n'achète pas ce journal  Bonne
journée à vous



escargotine 07/03/2013 22:00


sans commentaire, sinon je vais être très désagréable - bisous fleuris du soir

collectif Saint Jacques 07/03/2013 23:24



bonne nuit escargotine Bises



daniel fonlupt 07/03/2013 20:18


Ca bouge un peu du côté des parlementaires. Voir:


http://patrimoine-environnement.fr/demolition-reconstruction-eglises/


et la réponse ministérielle.


 


 

collectif Saint Jacques 07/03/2013 23:24



bonsoir Daniel Hélas pour St Jacques c'est trop tard mais pour les autres édifices à venir cela peut aider les communes a garder leur patrimoine, c'est un début, encore faut-il que le prpriétaire
de l'édifice le veuille Bonne nuit à vous Daniel merci pour le lien


 



Garry 07/03/2013 19:11


C'est clair que la technique est étrange pour un édifice présumé être au bord de l'écroulement. Je m'amusais des mots employés par les médias il y a un mois lorsqu'ils parlaient de
"déconstruction" et de sécurité. Là ils vont être obligés de se rendre compte qu'il se passe quelque chose de véritablement suspect dans les méthodes, ils vont être obligés de parler des
motivations qui se cachent derrière les déclarations officielles. Même si manifestement ils en ont pas trop envie ! Il est temps que les journaux emploient les mots à la hauteur du saccage plutôt
que de parler de déconstruction, parce que là à part survoler le sujet et relater vaguement le coté officiel de l'histoire, le déplacement des journalistes ne sert pas à grand chose.

collectif Saint Jacques 07/03/2013 23:17



bonsoir Garry, je suis prête a parier que les journaux locaux ou pas n'en parleront  pas certains  (beaucoup)roule à gauche , le seul qui ai eu l'audace est la tribune de l'art Quant on
voit qu'une personne de première ligne de la municipalité à été interwieuvé par France bleu et où il dit qu'il ne mettra pas un sou pour l'église ( juste avant la décision d'abattre l'église)
aussitôt france bleu Picardie à bloquer l'interwieu  certainement à la demande de cette personne, on comprend tout de suite Ici c'est un massacre, une destrution et plus le temps va passer
plus cela va être flagrant Je vous souhaite une bonne nuit