DES PRETRES DE L 'EGLISE SAINT JACQUES

Publié le 30 Mai 2012

Le 19 avril 1792, l'abbé Coupy, fit, au lit de la mort, la rétraction de son serment constitutionel: il était le vicaire intrus de Saint Jacques. Il fut inhumé le 10 mai dans le cimetière de Saint Jacques.

Tiré du livre " La Picardie revue littéraire et scientifique " 1869


ici je pense que l'on touche à une page importante de l'histoire locale et religieuse de notre région: la Convention.En 1793, le très connu André Dumont le conventionnel viendra dans la Somme et traquera tous les prêtres qui ne se ralliront pas à la cause. link Les prêtres devaient prêter serment ceux qui refuseront seront emprisonnés, n'auront plus le droit de dire la messe , seront déclarés insermentés.


 une autre anecdote sur ce sujet:


" Lundi 25 juillet 1791, fête de Saint Jacques.Les patriotes de la paroisse se portent au couvent des Carmélites de la rue Saint Jacques où les prêtres insermentés célébraient l'office pastoral.Mille horreurs et infâmies ont été proférées par cette populace ameutée à la porte de l'église contre les prêtres et les assistants.La force armée est réquise et les émeutiers dispersés"

Du même livre cité plus haut

 

                                                             xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le 24 mars 1789, on retrouve un autre curé de Saint Jacques: De Roussen

 tiré "des archives parlementaires de1789 à 1860" -1869

Eustache Blitmond Deroussen, licencié en théologie,était lors de sa mort, curé de la paroisse de Saint Jacques. Il mourut le 8 décembre 1822 âgé de 73 ans inhumé de le cimetière de Notre Dame de la Chapelle.Chassé par la Révolution de cette cure de Saint Jacques dont il avait pris posséssion le 29 décembre 1777, il y était rentré plus tard pour n'en sortir qu'avec les regrets des pauvres.Il était dans l'année 1785 directeur de l'institution charitable des dames de la ville établie en la paroisse Saint Jacques et sa première oeuvre fut une " ode à la Consolation" dont l'impression fut autorisée par le maire d'Abbeville le 12 janvier  de cette même année 1785. Il publie d'autres livres dont " Essai de poésies lyriques ou odes, cantates et cantiques sur les principales vérités dogmatiques et morales de la religion" à Abbeville.

  tiré de " les hommes utiles de l'arrondissement d'Abbeville" E.Prarond 1858

                                                                xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Devalois, curé de Saint Jacques, a composé pour les Ursulines une " explication du cathéchisme d'Amiens" oeuvre de Masclet savant et ancien curé de Rincheval ( arrondissement de Doullens) ( pas de date mais les Ursulines étaient présentes à Abbeville en1613)

Tiré  de " les hommes utiles de l'arrondissement d'Abbeville" 1858

 

800px-Coach (PSF)

merci de votre visite

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #LES PRETRES DE L'EGLISE ST JACQUES

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

escargotine 11/06/2012 21:43


intéressant partage - bises fleuries du soir