HOMMAGE A L'EGLISE

Publié le 9 Février 2013

texte  hommage à l'église envoyée par Stef

merci d'avoir permis de le publier


 

Saint Jacques immortelle dans mon coeur


 

 

C'est avec vive émotion que j'ai assisté ce soir au conseil municipal qui a voté la demolition de notre belle dame de pierre. Lundi commencera le démontage du clocher, ce clocher que l'on voit de très loin, ce repère pour nous, abbevillois.

 

Il y a 3 ans et demi que je l'ai découverte, un quartier que je ne connaissais pas, où je devais visiter une maison. Je suis arrivée sur la place Saint Jacques pour me garer et là j'ai dit "waouh! quelle beauté!", coup de foudre pour ce beau patrimoine épargné par les bombardements de 1940. Puis on m'a dit qu'elle devait être détruite, je n'y croyais pas, mais en faisant des recherches j'ai vu que c'était vrai, incroyable mais vrai. Cette idée de la voir disparaitre était inimaginable, et pourtant c'était écrit noir sur blanc dans le courrier. Petite anecdote, dans les petites rues du quartier, quand je me perdais les premières semaines, je levais les yeux pour trouver le clocher et rentrer chez moi.

 

A commencé à mûrir un combat dans ma tête, mais avec qui? J'ai donc fait des recherches pour savoir si une association de riverains existait, et rien, sauf un blog sur la somme où on parlait de Saint Jacques. Premiere belle rencontre dans ce combat, puis nous avons découvert que d'autres personnes voulaient également la sauver à travers "le collectif Saint Jacques" nous les avons rejoins et là le vrai combat a commencé. Chacun à sa place, sans que rien ne soit imposé, chacun a su ce qu'il avait à faire, sans qu'on lui demande, chacun à son niveau, chacun apportant sa pierre à l'édifice, des personnes de milieux sociaux différents, des personnes aux opinions différentes, d'âge différent, des personnes de cultures différentes, de culte différent, mais toutes unies pour la même cause.

 

Grâce à ce combat, j'ai fait de merveilleuses rencontres et de belles amitiés se sont créées. Et je remercie aujourd'hui les défenseurs de l'église Saint Jacques de s'être battus pour elle, mais je remercie également ceux qui n'avaient pas d'opinion ou qui voulaient la voir à terre et qui ont respecté mon combat. Grâce à ce combat Saint Jacques a vécu 3 ans de plus.

 

Grâce à ce combat, sans aucune conviction politique ou religieuse de ma part, contrairement à ce qu'on a pu me reprocher, j'ai appris beaucoup de choses sur ma ville, son histoire et son patrimoine au cours de mes recherches, j'ai appris également beaucoup de choses sur la religion catholique, sur la loi, j'ai appris à vaincre ma timidité face aux caméras ou aux journalistes, j'ai appris à connaitre mes voisins, j'ai appris à imposer mes idées et j'ai également appris à ma fille qu'il est important de se battre pour ses idées sans jamais baisser les bras. Je garde au fond de mon coeur les fous rires, les bons moments passés autour de cet édifice, pour oublier son terrible sort.

 

Ce soir j'ai annoncé la démolition de Saint Jacques à ma fille, qui s'est battue à mes côtés dès l'âge de 2 ans et demi, sans que je ne lui impose rien, elle m'aidait notamment à distribuer les flyers pour les differentes actions entreprises (arbres de Noël, Pâques, fête de la musique) et était là pour les préparatifs et bien sûr sur place quand on se réunissait autour de notre belle voisine, je lui ai dit "je suis fière de toi car tu t'es battue pour sauver cette église, tu n'as rien à te reprocher, tu t'es bien battue, après ce sont des histoires de grands que tu ne peux pas comprendre mais souviens toi que je suis fière de toi" et elle m'a dit "mais s'ils détruisent Saint Jacques ils vont détruire aussi Saint Vulfran? ils ont le droit?" et je lui ai répondu "s'ils veulent détruire Saint Vulfran on les laissera pas faire on recommencera un autre combat"

 

Aujourd'hui je crie haut et fort que mon combat pour Saint Jacques continue, je ne l'abandonne pas, elle sera éternelle à travers l'objectif de mon appareil photo, pour que jamais personne ne l'oublie, je continuerai jusqu'à la dernière pierre. Dans ce combat je voulais garder ce patrimoine pour les génération futures, et ce combat sera mené jusqu'au bout, à travers la photo, afin qu'elle ne meurt pas une deuxième fois.

 

J'espère qu'avec la mort de cette église, le quartier Saint Jacques ne mourra pas, qu'à sa place il y aura une petite plaque pour se souvenir de son histoire de sa construction à sa destruction avec au passage son histoire pendant la guerre 39-45 et une belle gravure comme c'est le cas devant la porte Stanislas (ou porte des Ursulines). J'espère également que dans l'avenir personne ne changera le nom des rues (grande rue Saint Jacques, petite rue Saint Jacques, place Saint Jacques).

 

C'est avec les larmes aux yeux que j'écris ce soir, avec une grosse pensée pour les défenseurs de ma belle église, une grosse pensée pour mes voisins et tous les abbevillois qui ont un souvenir avec elle et une pensée très triste pour les personnes âgées dont je m'occupe chaque jour qui ont une véritable histoire d'amour avec notre beauté du patrimoine. Saint Jacques vivra toujours dans nos coeurs, dans nos images, dans nos paroles.

 

 

563349 163942093752982 1789468742 n

 

 

 

 

Rédigé par collectif Saint Jacques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

astrid 12/04/2013 21:15


Bonsoir. C'est via une amie sur facebook que je viens d'apprendre la démolition de cette belle église. C'est révoltant, j'en ai les larmes aux yeux. Comment l'homme peut-il être tombé aussi bas?
Au delà du symbole religieux, c'est un morceau d'histoire, un patrimoine architectural incroyable qu'on démolit à coup de bulldozers, de masses... quel manque de respect. Je suis de tout coeur
avec vous qui devez souffrir tellement d'assister à cette agonie sans rien pouvoir faire.

collectif Saint Jacques 13/04/2013 08:58



bonjour Astrid, merci de votre comentaire c'est très dur de voir cette façon de démolir une église  où rien n'est respecté. Bon week-end à vous Cordialement



Eric Lorenz 09/02/2013 22:49


 Stef
merci pour tes images et  ton hommage  à l église St Jacques
très fort a lire j aime bp
ma participation à été un petit grain sel  à l Édifice qui s' effondre
(je comprends pas nos élus  de droite de gauche  ) 
 St Jacques  pas l' ordre du jour pendant des années  l' ont  laisser de coté  pas une priorité
maintenant c est  facile elle est dangereuse .. . 
je l 'ai découvert longtemps avant de le collectif au détour d une rue en me promenant  j avais l impression d' être ds un quartier parisien elle étais là enclavée  sur cette
place  belle majestueuse  la lumière la touchais directement   j ai pas pu rentré  a l intérieur  et puis quelques années  plus tard je suis tombé sur un
article  la tribune de l art .. et je suis revenu vers elle     pour lui faire plus d images l admiré  et puis faire partager mon ressenti  / 
j ai envie de communiquer au monde entier ma tristesse et mon impuissance face a  cette decision 
je suis pas un grand bavard mes photos parlent souvent à ma place      suis partant pour une expo!! 
            merci Stef  pour tes clichés 

Isabelle 09/02/2013 15:12


C'est avec beaucoup de tristesse que je me joint a vous pour écrire ces quelques lignes. Je suis arrivée en décembre 2011 et je ne connaissait rien d'Abbeville, je me suis perdue une fois, et mon
repère fut  le clocher de cette grande Dame.


Je l'admire tous les jours de ma fenêtre, je suis à quelques rues...Un grand vide sera la dans les semaines a venir, plus de jolie vue pour moi et beaucoup d'Abbevillois...quelle tristesse !! Je
suis venu ce vendredi pour la prendre en photos comme beaucoup de personnes que j'ai croisé.


Je viens régulièrement sur votre site ou j'ai appris beaucoup de choses sur cette Grande Dame...continuez à le faire vivre :)

collectif Saint Jacques 09/02/2013 15:39



merci Isabelle de votre témoignage , elle va nous manquer à tous, les abbevillois doivent être sous le coup, c'est un patrimoine important qui s'en va, une remarquable architecture, aussi , à
coup sur la plus belle église  d'AbbevilleEn être arrivé à cette extrémité n'est pas bon pour la ville ,pour l'image que cela renvoie en France et au monde entier.Le blog continue, il ne
s'arrête pas, ,on parlera de l'église de son histoire et si des habitants d'Abbeville me mettent un petit com ce sera toujours avec plaisir que je répondrai bon week end malgré tout Cordialement



escargotine 09/02/2013 14:22


bravo !!! bon WE fleuri - biz

collectif Saint Jacques 09/02/2013 14:36



c'est un très joli hommage d'une habitante du quartier  bon week end bises