LA DEUXIEME CLOCHE DE L'EGLISE SAINT JACQUES AUX ENCHERES

Publié le 26 Juin 2013

C'est honteux .Nous venons d'apprendre par l'intermédiaire d'un habitant de Nice que la deuxième cloche ( qui nous a été caché à tous)  est mis en vente aux enchères Drouot à Paris et pas n'importe quelle cloche puisqu'elle elle date de 1643 et vient de l'ancien église Saint Jacques. Nous avons pris contact pour renseignements  et le prix de mise  aux enchères est de 5 à 6000 euros.


198


CLOCHE-copie-1

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #LA DEUXIEME CLOCHE

Repost 0
Commenter cet article

stef 26/06/2013 15:57


coucou les amis je suis tres triste mais pas surpise. il y a beaucoup de mensonges et d'ombres autour de Saint Jacques. c'est honteux de dilapider un heritage de nos ancetres qui ont travaillé
dur, non seulement le maire a massacré l'eglise mais maintenant il abandonne son contenu  comme de vulgaires encombrants. le contenu de Saint Jacques devrait rester à Abbeville!!!!!!!!! bon
courage les amis bisous

Benoît SAULIN 26/06/2013 14:17


Bonjour, je suis consterné par cette annonce.


Vu les dimensions, c'est certainement la cloche de choeur, celle qui annonce aux fidèles dans l'église que l'office débute. On peut en voir une similaire à Saint Wulfran (je crois) ou à Saint
Martin de Mers les Bains (c'est sur). Amoins que ce ne soit la cloche d'une chapelle qui existait certainement dans le cimetière de Saint Jacques et conservée ensuite dans l'église. Il faudrait
demander à un ancien paroissien de Saint Jacques, un tel objet ne passe quand même pas inaperçu...


Cette cloche n'a pas la carrure de Jacqueline, elle est donc beaucoup plus facile à dissimuler. Son enlèvement n'a pas été aussi impressionant que celle du clocher.


Toujours est-il qu'elle a certainement été baptisée, elle aussi. Qu'elle a certainement été offerte à l'église par une famille de paroissiens, et si elle a été offerte, c'est à la paroisse et non
à la municipalité qui l'a bradée à la société Ramery parmi d'autres gravats.


La mairie doit réparer son erreur, dans le cadre d'une vente aux enchères elle peut faire jouer son droit de préemption.


 


Il faut alerter Monsieur Stéphane Decayeux puisqu'il semble être l'un des rares élus que le sort de Saint Jacques préoccupe encore.


 


Bien cordialement,


Benoît Saulin

collectif Saint Jacques 26/06/2013 19:58



bonsoir Benoît  merci de votre visite pour votre dernière phrase c'est fait Cordialement



BETIS 26/06/2013 13:22


Bonjour, je suis triste d'avoir constater une autre trahison après celle d'avoir abondonner cette eglise maintenant c'est le tour de la deuxième cloche et de tout ce que vous devez ignorez. Cette
deuxième cloche doit rester à ABBEVILLE! Battez vous pour qu'elle y reste. Dite au maire de la retirer de la vente sous peine de médiatiser cette affaire.

collectif Saint Jacques 26/06/2013 13:27



Bonjour nous aussi nous sommes attistés de voir partir notre patrimoine ,la cloche appartient à Abbeville mais la municipalité a vendu àl'église à Ramery avec son contenu donc c'est Ramery qui
met en vente aux enchères  mais a mon avis c'est sur le maire savait Bonne journée à vous  codialement



Thierry 26/06/2013 13:06


il faudrait le signaler au Courrier Picard et au Journal d'Abbeville pour qu'ils diffuse l'information. Peut-être qu'un mécène pourrait la racheter.

collectif Saint Jacques 26/06/2013 13:23



bonjour Thierry la présidente s'en occupe, Bonne journée