LA FLECHE ET LE COQ DE L'EGLISE SAINT jACQUES

Publié le 28 Décembre 2010

ce que nous appelons un clocher est ici en réalité une flèche.Le terme ne s'emploie habituellement  que pour désigner des clochers de charpenterie recouverts  de plomb ou d'ardoises, se terminant  en pyramide aigue.

link 

 

DSC00870-copie-1

 

en 1898 l'église n'a pas de clocher.

 

eglise Saint Jacques actuelle mais sans son clocher

un habitant d'Abbeville Monsieur Gastaldi, décédé en août 1898 lègue à la fabrique de Saint Jacques une somme de 40.000 francs pour la construction de la flèche  au clocher inachevé depuis 1875 .Le conseil municipal accepte ce legs  et le travaux commencent le 22 avril 1901 sous la direction de l'architecte Delefortrie.

Le 29 août 1901; pose au sommet de la flèche de la Croix de fer et du coq.Auparavent les ouvriers avaient promené le coq  enrhubanné dans les rues de la paroisse.

La flèche à une hauteur de 69 m contre seulement 55,80 m pour le sommet des girouettes de Saint Vulfran.

source: M.D 1902

En août 1963, le coq a du être changé, car un coq enrhubanné venait d'être fraichement posé lorsqu'un jeune abbevillois décida d'aller le décrocher . Voir l'article du journal courrier picard :

link

 

 

merci de votre visite

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #HISTOIRE DE L'EGLISE ST JACQUES ET DE SON QUARTIER

Repost 0
Commenter cet article

stef 02/01/2011 18:56



je me souviens de l'article du courrier sur le coq,il ne faut pas avoir le vertige!



ESCARGOTINE 28/12/2010 21:19



bonne soirée fleurie - merci du partage