LETTRE OUVERTE AUX ABBEVILLOIS

Publié le 13 Novembre 2010

 

Amis d'Abbeville, vous savez tous maintenant que l'église Saint Jacques  est en danger. Cette église fait partie de votre patrimoine même si elle est située dans le quartier qui n'est pas le vôtre. Elle mérite de vivre Actuellement elle dans un état d'abandon que je qualifierai d'honteux.Honteux de laisser une église se détériore ainsi ,les arbutes poussent dans les murs,les mauvaises herbes l'envahissent, ce n'est même plus nettoyé autour, en plus il pleut dedans.Comment peut-on laisser une église agoniser ainsi. Je n'habite pas votre ville mais je la défends  auprès du collectif ,je ferai pareil si l'église  de mon village était en danger.Elle a une histoire ,beaucoup d'Abbevillois ont un souvenir avec elle.De plus son architecture est remarquable, construite par des architectes connus: les Delefortrie.

Vous avez déjà perdu beaucoup dans votre ville , ne laissez pas partir ce que vos ancêtres vous ont légué. Défendez votre église,écrivez au maire , après il sera trop tard. Imaginez seulement quelques instants le quartier Saint Jacques sans son église, le quartier à la longue se noiera dans un autre quartier .Y avez vous pensé? Là encore la ville perdra son histoire.

La DRAC ne veut pas financer pour sa restauration mais je sais que le collectif proposera tout ce qui est possible pour que l'église vive. Bien sur on vous dira que vous allez payer beaucoup mais il y a aussi d'autres solutions

Abbeville a la chance d'avoir toutes ces belles oeuvres d'un patrimoine ancien, il faut qu'elle le garde et l'église Saint Jacques en fait partie. Abbeville ne doit pas être la ville qui détruit les églises parcqu' il faut bien le dire cela pésera dans l'histoire d'Abbeville

Voilà , refléchissez bien après il sera trop tard, on ne reconstruit plus d'église aujourd'hui

 

L'auteur du blog

 

 

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #ACTIONS DU COLLECTIF

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jacques 19/11/2010 11:27



C'est Brigitte, d'un autre blog qui par son article, fait connaitre.


Comme je lui ai dit, je trouve cette état de fait scandaleux pour le moins.Les édifices religieux sont à la charge de la commune et en tant que tel le premier magistrat de la commune a la
responsabilité de veiller au bon entretien de ces édifices et donc d'inclure dans son budget une part conséquente vouée à cela.


Lorsqu'on se présente pour un poste à responsabilité, on les assume... ou on laisse la place aux autres.


Dans le cas présent, plus on attendra, plus les frais seront importants et plus il sera difficile d'y faire face. Et comme à chaque fois dans le même cas, il est invoqué le tassement de l'édifice
etc etc.. pour se donner bonne conscience.


Il faut arrêter ce genre de conneries car c'est de ça qu'il s'agit et se remuer un peu, arrêter de tourner en rond et prendre les décisions qui importent avant qu'il ne soit trop tard.


Mais est-ce la volonté des élus de sauver cet édifice ou derrière tout ça ne se dessine un sombre projet...


Quoiqu'il en soit, je souhaite que ce monument soit sauvé, il peut encore l'être, il doit l'être.


   



escargotine 13/11/2010 15:25



j'espère que les choses vont bouger - bisous fleuris - bon samedi



Jean DUCROS 13/11/2010 13:28



Ne vous serait-il pas possible de partager les réponses à votre lettre ouverte avec des sites web qui participent activement à la défense du patrimoine ? Le "Courrier picard" a reçu des
commentaires à son article de ce matin. Espérons que votre lettre sera suivie d'un flux de réactions favorables auprès de ce journal.


Il n'était pas nécessaire d'attendre la réponse de la DRAC pour entreprendre une action de mise hors d'eau de l'édifice. Un bon administrateur se doit de prévoir qu'il n'aura pas réponse
favorable à toutes ses demandes de contribution. Je ne doute pas que le maire d'Abbeville ait envisagé que la réponse ne serait pas favorable et qu'il a envisagé comment réagir.