REFLEXION SUR LA DESTRUCTION DE L'EGLISE

Publié le 19 Mai 2013

 

La destruction de l'église Saint Jacques

 

la destruction de l'église Saint Jacques a été relatée par tous les journaux de la région, de l'étranger ainsi que des médias mais à leur façon avec leurs mots.Aujourd'hui on ne parle plus de l'église ,on passe à autre chose C'est fini

L'entreprise de destruction ,elle ,n'a pas relaté, mais a détruit,cassé,abattu, sans état d'âme, bradée les pierres.

Certains sont même venus se servir, prendre ,voler,l'église a été vandalisé

Cette église , de grande ampleur, d'un style néogothique a été littéralement massacrée, vendue pour ses pierres et son mobilier à un mécanisme de destruction avec l'accord de nombres d'organismes qui eux ,non plus, ne font pas d’états d'âme. Qu'est-ce qu'une église pour eux? des pierres? Alors que d'autres y voit un patrimoine, un symbole, une vie derrière et avec elle

L'absence des représentants de l’Église a choqué, avec une impression de laisser faire. Et on dira " oui mais il y a la loi de 1906, séparation de l’Église et de l’État" .Une présence ,seulement une présence,lors du retrait des statues sacrées,notamment le Christ en Croix qui fut jeté dans une benne de camion sans précaution, et Saint Thomas d'Aquin ,éventré, resté à la vue jusqu’à ce qu'il tombe dans les gravats,aurait peut-être été souhaitable pour un petit apaisement pour le quartier et ne pas se sentir seul face à cette destruction; Le rôle des prêtres a bien changé. Lors de cette destruction,les représentants de l’Église étaient aux abonnés absents, alors pour se donner bonne conscience,quant tout fut fini,une petite exposition avec temps de rencontre fut organisée

La décision si rapide de détruire, prise à l'unanimité par le Conseil Municipal, aussi a choqué avec une terrible impression d'avoir laissé l'église se dégrader pour mieux la faire tomber et que de toute façon, il fallait l'abattre, surtout ne rien laisser d'elle.Abattre jusqu'aux autels sacrés offerts par des particuliers à l'église Saint Jacques.Mais qui cela intéresse t-il? Les statues, les autels ne sont que des choses sans importance

Mais les plus touchés dans tout cela ce sont sont les gens d'Abbeville et du quartier Saint Jacques qui ont vu leur église jetée en pâture au yeux du monde entier, de l'image terrible que cela renvoyait de leur ville, de leur quartier et qui aujourd'hui n'ont plus qu'une place vide qui devient petit à petit parking.Comment oublier les images de destructions violentes qu'ils avaient tous les jours devant eux ,

L'église n'est plus, la vie continue,c'est ainsi.Le quartier Saint Jacques changera certainement de visage au fil du temps.Plus tard, bien plus tard,après le temps de deuil, pour certains viendra l'oubli, les images de destruction, violentes,resteront un peu dans les mémoires , seuls les écrits persisteront mais tout ce drame s'inscrira ,lui, dans l'Histoire d'Abbeville comme une tâche

                                                                                                       texte envoyé par un visiteur du blog

 

  7572 184451641702027 431128218 n

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #DIVERS

Repost 0
Commenter cet article

Lilou-52 24/05/2013 13:00


J'y pense de temps en temps à cette église et voilà un très bel article. Je n'aurai pas su écrire mieux mais c'est ce que je ressens même si je ne suis pas pratiquante et très peu croyante. Mon
ressenti profond, en lisant ici et là vos articles et vos liens me fait dire qu'on voulait absolument la détruire. Pourquoi ? Je n'en sais rien. Une chose est sûre j'ai vraiment été remuée par
cette destruction dont j'ai fait un petit article sur mon blog. Ce qui m'a le plus choqué c'est ce manque flagrant de respect. 


Après avoir vu ceci nous sommes allés voir l'église St Vulfrain et nous avons été choqué par le commentaire d'une personne à l'accueil qui disait, lorsque nous lui avons parlé de l'église St
Jacques, que ce n'était qu'une petite église de quartier. Alors ? Querelle de clocher ? Je ne saurai dire. 


Très bonne après-midi à vous.

collectif Saint Jacques 25/05/2013 18:06



Bonjour Lilou-52 pour votre visite sur le blog, cet article représente bien le ressenti autour de ce pauvre édifice.Pour la fin de votre message c'est choquant de la part de cette personne , on
se demande ce qu'elle peut raconter aiux touristes , aussi nous allons réagir discrétement  .Bonne fin d'après-midi Lilou-52 Amicalement



stef 21/05/2013 16:00


L'église a été pillée, ceux qui ont voulu la faire vivre éternellement à travers des clichés ont été volés, ceux qui l'ont défendue ont été salis. il y avait une vie autour de Saint Jacques, il y
a eu un combat dont pas mal de monde se moquait. aujourd'hui, sur le cadavre de notre belle dame de pierre, les vautours se font de l'argent et viennent critiquer ceux qui se sont battus toutes
ces années, en disant que nous n'avons rien fait alors qu'eux sont juste venus récupérer ce qui pouvait leur faire un peu d'argent. et oui je n'ai toujours pas digéré cette fin tragique et le
comportement humain malsain de beaucoup de personnes. j'adouci ma rage en pensant à ces bons moments passés autour de Saint Jacques où de belles amitiés se sont créées. bonne journée les amis
bisous

collectif Saint Jacques 22/05/2013 09:20



merci Stef de ta visite sur le blog  Bises à vous 3



Garry 21/05/2013 10:39


Je me permets de vous communiquer un lien vers mon album, bonne journée !

collectif Saint Jacques 21/05/2013 13:28



merci Garry Bonne journée Cordialement



jean 20/05/2013 18:54


quelle honte ! l'éveché aurai du porter plainte et puisque les réparation étaient trop chere demander la reconstruction d'un nouvel édifice meme plus modeste , bien que rien ne puisse pardonner
le masacre et tout se qui a été abandoné dans les gravats.


Ou va la france ?

collectif Saint Jacques 20/05/2013 22:52



bonsoir jean, j'ignore si l'évêché a porté plainte, aujourd'hui les églises appartiennent aux communes qui ont obligatoin de les entretenir..... Merci de votre commentaire Bonne nuit Cordialement



Garry 20/05/2013 13:45


Je crois qu'il ne faut pas oublier qu'en réalité, derrière le terme de nos livres d'histoires révisés "Séparation de l'Eglise et de l'Etat", se cache une toute autre réalité, puisqu'à priori il
faudrait plutôt parler de confiscation des biens de l'Eglise par l'Etat. Mais bref, je ne suis pas dans le milieu écclésiastique, mais c'est vrai que j'attendais plus de réaction que ça de tout
ces gens... C'est leur histoire avant même d'être celle des picards. Je ne doute pas que les gros planqués des hautes sphères de l'Eglise se contrefichent du patrimoine, mais ils auraient pu
faire semblant d'être bouleversés au moins...


Mais pour avoir un point de vue global sur toute cette affaire, je crois que ce qui me choque le plus c'est que tout ceci est la conséquence d'un système et de personnes incompétentes qui
occupent des postes où elle ne devraient pas être. On remarquera que ce qui se cache en trame derrière les décisions, ce n'est pas uniquement le mépris envers les gens de confession catholiques,
mais c'est surtout une question de fric, et d'autorités incompétentes. A 200 mètres de là, au musée, on dépense le fric du contribuable à des fouilles archéologiques... Avec les logos du
département et de la région... Une histoire de business entre copains dont on ne peut connaître le fonctionnement qu'en menant soi même sa propre enquête.

collectif Saint Jacques 20/05/2013 22:44



bonsoir Garry, séparation de l'Eglise et de l'Etat mais si l'on appronfondi le sujet oui c'est la confiscation des biens de l'Eglise par l'Etat et c'est peut-être aussi une des raisons  (
mais pas la seule)qu'aujourd'hui nos églises sont abandonnées ou détruites , ce serait un sujet à débattre Merci pour votre commentaire Bonne nuit à vous Cordialement