SAINT JACQUES RAYEE DU PAYSAGE ABBEVILLOIS

Publié le 10 Avril 2013

Saint-Jacques rayée du paysage abbevillois

par Stéphane Decayeux (Articles), mardi 9 avril 2013, 07:49

 

Je tenais à exprimer notre profonde tristesse de voir la manière avec laquelle notre église Saint-Jacques qui, je le rappelle, n’aura pas même été désacralisée, se voit infliger une destruction si violente et totale. Et sans égard aucun vis à vis de certaines pièces du mobilier religieux (confessionnal détruit, statue endommagée toujours visible mais inaccessible aujourd’hui ce lundi au milieu des ruines, …) !

 

Bon nombre de nos concitoyens abbevillois nous interpellent, croyants ou non, choqués de si peu de respect pour cemonument, fut-il dans un état de péril imminent ! Etat qui reste à démontrer à voir les moyens qu’il aura fallu et qu’il faudra encore déployer pour détruire un clocher qui risquait de chuter à tout moment !

 

Etonnement encore de voir des éléments architecturaux emportées à la va vite dans des véhicules venus deBelgique : portes, ferrures, grilles, autant de pièces témoins du savoirfaire de nos artisans qui feront certainement le bonheur de brocanteurs avides de telles pièces de collections du siècle dernier.

 

La responsabilité du Maire et des élus de lamajorité dans cette nouvelle épreuve me semble engagée. Qu’en aurait-il été sans l’intervention du Collectif Saint-Jacques, de riverains, d’abbevillois, ou bien encore la mobilisation générale de passionnés de musique ou du patrimoine ? Grâce à eux l’orgue et bon nombre d’objets, aujourd’hui sauvés, seront préservés.

 

Nous vous avions pourtant alerté, Monsieur le Maire, ces dernières années sur la nécessité de protéger l’édifice, en le mettant hors d’eau, en curant en outre les chéneaux et en protégeant la partie menacée. Il s’agit bien d’une première en France, de voir une église de cette dimension architecturale ainsi détruite avec autant de détachement et de froideur. Je me sens aussi abusé par les propos de monsieur le Maire qui nous avait assuré que les éléments exceptionnels seraient dégagés « pierre parpierre » ! Il ne s’agissait comme à l’habitude que d’effets d’annonce, pour mieux envoyer les pelleteuses et autre engins, ne faisant aucun cas dutravail de l’homme et de notre histoire abbevilloise. On nous aurait donc menti jusqu’à la fin de l’histoire !

 

Je le redis, je suis triste pour mon quartier, pour notre ville, pour tous ces abbevillois qui ne comprennent pas le choix et la manière avec laquelle on aura rayé du paysage un monument rare, prestigieux et à jamais enfoui dans nos mémoires. J’ai honte à voir ce triste spectacle et ose espérer que jamais plus, par négligence ou par obstination, nous ne revivions de telles scènes et un tel désastre.

 

 

lien facebook

link


merci  Monsieur pour cette lettre si bien écrite

4 avril 2013 (11)


Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #DIVERS

Repost 0
Commenter cet article

Cécile Trébuchet Héritage, le partage culturel 14/04/2013 08:31


Dimanche 14 avril 2013. Depuis la ville de Saintes, je découvre votre site et je vous remercie de cet échange via le blog. Mais pourquoi ? Pourquoi cette destruction si stupide, à l'encontre de
toute morale citoyenne ? Je ne parle même pas de religion. A Royan nous avons eu après les bombardements, la construction d'une église qui représente encore aujourd'hui la souffrance d'une
population qui s'est relevée avec la force et les symboles de son édifice.


Dites moi pourquoi...seulement les raisons.. pour que je comprenne l'absurdité de cette destruction.  Avec mon amitié. Cécile Trébuchet

collectif Saint Jacques 14/04/2013 23:10



bonsoir Cécile, depuis 3 ans nous nous battons pour sauver cet édifice, depuis 3 ans  rien n'a été fait pour la protéger ,c'est une église martyr, laissée à l'abandon alors après les
derniers hivers rudes chez nous, son état s'est aggravé  et la mairie a décidé de la détruire. Comme vous le voyez c'est avec une violence inouie, avec un non respect des choses et de
la  religion comme s'il fallait faire table rase de l'église, ne rien laisser d'elle. l'orgue a été sauvé, ainsi que la cloche datant de 1737 , des statues et un peu de mobilier avec bien du
mal grâce au collectif et des personnes du monde entier  J'espère et je souhaite qu'aucune commune ne connaisse ça mais malheureusement c'est dans l'air du temps et St Jacques, j'en ai peur,
ne sera pas la dernière C'est une perte énorme  pour Abbeville, pour son patrimoine , pour son quartier Bonne soirée à vous Cordialement



LACROIX de Villeneuve 11/04/2013 18:23


Mes pauvres amis, quelles Pâques vous a-t'on fait vivre !


Il est à craindre que ceci ne soit que le début d'une longue série. A Lyon, nous tremblons pour l'église du Bon Pasteur et de St Bernard qui contiennent, entre autres, des vitraux d'un maître
verrier du XIXème. Voici 1 message de Thierry WAGNER, son descendant :





Bonjour,


aidez moi à sauvegarder les vitraux du Bon-Pasteur à Lyon. Vitraux de Lucien Bégule.


Thierry Wagner


 


page du site avec pétition : http://www.vitraux-begule.com/pages/lettre_04.html


  


site vitraux : http://www.vitraux-begule.com


  


P.S. : A faire suivre sans modération!


Comment avoir encore foi (!) en nos édiles à une époque où nous vivons sous le règne du mensonge institué au plus haut
niveau ?


Bien à vous,


J-M Lacroix



collectif Saint Jacques 11/04/2013 21:49



Bonsoir J.M  je vais aller voir  le site  .Malheureusement l'église St Jacques ne sera pas la seule,et il va nous falloir défendre notre  patrimoine religieux et sauver ce qui
peut l'être .Comme vous dites " comment avoir la foi ?même en nos curés qui restent muets lorsque l'on fait tomber une église?"Nous vivons un drôle de monde Bonne soirée J.M Cordialement



Pierre-Louis 11/04/2013 13:50


Cette destruction est dramatique pour le patrimoine mais aussi pour le Chrétienté : tous ces clochers et ces fléches élancés vers le ciel identifient une terre chrétienne.


Je ne comprends pas le silence assourdissant du clergé local : y a t il encore un évêque dans ce diocèse ? y a t il encore des prêtres catholiques à Abbeville ? y a t il encore des fidéles
prêt à défendre leur patrimoine religieux ?


 Il y a 800 ans les chrétiens avec Foi et audace couvraient la Picardie de merveilleuses cathédrales aujourd'hui les mêmes laissent détruire les églises : "Père pardonne leur ils ne
savent pas ce qu'ils font" ...

collectif Saint Jacques 11/04/2013 21:20



bonsoir Piere Louis oui il y a encore un évêque, il habite au diocèse d'Amiens, il y aussi un prêtre à Abbeville , tous les deux dans un mutisme assourdissant depuis plus de 3 ans Pour les
fidèles, il y en a comme partout .La Foi n'est plus ce qu'elle était et c'est bien dommage mais ce n'est pas une raison pour détruire une église .Bonne soirée à vous Cordialement



escargotine 10/04/2013 20:32


beaucoup de tristesse - bonne soirée fleurie - biz

collectif Saint Jacques 11/04/2013 21:13



merci escargotine triste mais très bien écrit Merci de ta visite Bises