UN MEDECIN SOUS LOUIS XIV

Publié le 14 Juin 2011

800px-Coach (PSF)

Le roi Louis XIV ,en déplacement près de Calais, en juillet 1658, tomba malade. Ses deux médecins n'étant pas d'accord sur la saignée, on fit appel à un arbitre: ce fut un  médecin d'Abbeville nommé Dusaulchoy qui approuva la saignée .Il proposa au Roi un apozème purgatif qui l' affaiblit mais le sauva.

Dusaulchoy fut invité à la Cour mais vu son grand âge, celui-ci demanda la permission de rester auprès des siens, offrant de se rendre auprès du Roi quand celui-ci lui demanderait.

On lui accorda une pension de 1600fr ( de l'époque) dont la moitié fut conservé pour son fils aîné curé de Saint Jacques d'Abbeville qui décédera en 1715.

Dusaulchoy obtint le brevet de médecin particulier du Roi

(source: Biographie d'Abbeville F.C.Louandre 1829)

 

 

APOZÈME (a-po-zê-m')

Terme de médecine. Décoction ou infusion d'une ou de plusieurs substances végétales, à laquelle on ajoute divers autres médicaments simples ou composés.

 

merci de votre visite

 

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #HISTOIRE DE L'EGLISE ST JACQUES ET DE SON QUARTIER

Repost 0
Commenter cet article

stef 16/06/2011 20:41



article tres interessant bonne soirée



escargotine 14/06/2011 20:31



merci pour ce moment et ces explications - bonne soirée fleurie - biz



collectif Saint Jacques 14/06/2011 20:45



belle et bonne soirée escargotine Bises



Jean DUCROS 14/06/2011 18:23



Bonsoir,


Ainsi, le curé Duchaussoy de Saint-Jacques d'Abbeville mourut-il l'année même où s"éteignit le Roi-Soleil.



collectif Saint Jacques 14/06/2011 20:44



Bonsoir Jean, je n'avais pas fait le rapprochement , c'est la même année.Merci de votre visite Bonne soirée à vous