Publié le 29 Mai 2013

Les photos sont envoyées par Didier, ancien habitant,  près de l'église Saint Jacques.Elles sont autant de témoignages de la vie autour de l'édifice Si vous aussi vous avez des souvenirs ( événements, mariages etc...) que vous voulez partager, c'est avec plaisir que nous les publieront 

merci Didier

PHOTO DE - DIDIER EST PHILIPPE DEVANT L'EGLISE ST JACQUEE

août 1964 (photo tous droits reservés)

Didier et Philippe devant l'église Saint Jacques en travaux

SORTIE DES COMMUNIANTS EN 1969 EGLISE SAINT - JACQUES

sortie de communiants en 1969

(photo tous droits reservés)

.Eglise Saint Jacques

SORTIE DES COMMUNIANTS EN 1969 EGLISE SAINT - JACQUES 1

photos tous droits reservés

 

PHOTO DE DIDIER EN COMMUNIAN SUR LA PLACE SAINT - JACQUES

Didier en communiant place Saint Jacques

(photo tous droits reservés)

PHOTO DE DIDIER SUR LA PLACE DE L'EGLISE SAINT JACQUES(photo tous droits reservés)

Didier sur la place Saint Jacques juillet 1965

PHOTO DE DIDIER SUR LA PLACE SAINT - JACQUES LE 25 JUILLET(photo tous droits reservés)

Voir les commentaires

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #VIE AUTOUR DE L'EGLISE SAINT JACQUES

Repost 0

Publié le 28 Mai 2013

quelques petites images du Pont Neuf au fil du temps......

Pont Neuf 1766

Le Pont Neuf en 1766

au temps des petites barques et bâteaux à voiles

(source Bibliothèque Municipale Abbeville)

Quai Pont Neuf 1849

Quai du Pont Neuf en 1849.

Il a été construit en 1611 par le Mayeur F.Antoine Rohaut. On y voit, sur le pont, le crucifix qui fut insulté par le Chevalier de la Barre et ses compagnons.La parcelle des arbres est l'emplacement  de l'ancien Hôtel de Valloires, acheté en 1608 au Sr de Crégny pour la construction du quai.Au fond à droite, on y voit la Portelette,le Pont de Talance et le couvent des Cordeliers (Source Bibliothèque Municipale d'Abbeville )

le ¨Pont Neuf en 1867

le Pont Neuf en 1867

photo prise sur le Pont NeufAujourd'hui....le pont de pierres a disparu pour un autre plus moderne.

photo prise sur le Pont Neuf

Voir les commentaires

Publié le 19 Mai 2013

 

La destruction de l'église Saint Jacques

 

la destruction de l'église Saint Jacques a été relatée par tous les journaux de la région, de l'étranger ainsi que des médias mais à leur façon avec leurs mots.Aujourd'hui on ne parle plus de l'église ,on passe à autre chose C'est fini

L'entreprise de destruction ,elle ,n'a pas relaté, mais a détruit,cassé,abattu, sans état d'âme, bradée les pierres.

Certains sont même venus se servir, prendre ,voler,l'église a été vandalisé

Cette église , de grande ampleur, d'un style néogothique a été littéralement massacrée, vendue pour ses pierres et son mobilier à un mécanisme de destruction avec l'accord de nombres d'organismes qui eux ,non plus, ne font pas d’états d'âme. Qu'est-ce qu'une église pour eux? des pierres? Alors que d'autres y voit un patrimoine, un symbole, une vie derrière et avec elle

L'absence des représentants de l’Église a choqué, avec une impression de laisser faire. Et on dira " oui mais il y a la loi de 1906, séparation de l’Église et de l’État" .Une présence ,seulement une présence,lors du retrait des statues sacrées,notamment le Christ en Croix qui fut jeté dans une benne de camion sans précaution, et Saint Thomas d'Aquin ,éventré, resté à la vue jusqu’à ce qu'il tombe dans les gravats,aurait peut-être été souhaitable pour un petit apaisement pour le quartier et ne pas se sentir seul face à cette destruction; Le rôle des prêtres a bien changé. Lors de cette destruction,les représentants de l’Église étaient aux abonnés absents, alors pour se donner bonne conscience,quant tout fut fini,une petite exposition avec temps de rencontre fut organisée

La décision si rapide de détruire, prise à l'unanimité par le Conseil Municipal, aussi a choqué avec une terrible impression d'avoir laissé l'église se dégrader pour mieux la faire tomber et que de toute façon, il fallait l'abattre, surtout ne rien laisser d'elle.Abattre jusqu'aux autels sacrés offerts par des particuliers à l'église Saint Jacques.Mais qui cela intéresse t-il? Les statues, les autels ne sont que des choses sans importance

Mais les plus touchés dans tout cela ce sont sont les gens d'Abbeville et du quartier Saint Jacques qui ont vu leur église jetée en pâture au yeux du monde entier, de l'image terrible que cela renvoyait de leur ville, de leur quartier et qui aujourd'hui n'ont plus qu'une place vide qui devient petit à petit parking.Comment oublier les images de destructions violentes qu'ils avaient tous les jours devant eux ,

L'église n'est plus, la vie continue,c'est ainsi.Le quartier Saint Jacques changera certainement de visage au fil du temps.Plus tard, bien plus tard,après le temps de deuil, pour certains viendra l'oubli, les images de destruction, violentes,resteront un peu dans les mémoires , seuls les écrits persisteront mais tout ce drame s'inscrira ,lui, dans l'Histoire d'Abbeville comme une tâche

                                                                                                       texte envoyé par un visiteur du blog

 

  7572 184451641702027 431128218 n

Voir les commentaires

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #DIVERS

Repost 0

Publié le 18 Mai 2013

Les plaques commémoratives étaient placées sur l'autel Sacré Choeur.Elles ont été retirées lors de la destruction de l'église  et nous attendons de  voir ou elles vont être re-déposées

a voir la liste des soldats sur le site MEMORIAL: link

autel Sacré Choeur

Voir les commentaires

Rédigé par collectif Saint Jacques

Publié dans #DIVERS

Repost 0